Prisons

Équipe de l’Église catholique en Savoie qui rencontre et accompagne des personnes détenues qui le désirent au sein des prisons.

Aumônerie de Prison

L’aumônerie des prisons se fixe deux objectifs :

  • rendre visite aux détenus, sans distinction d’appartenance religieuse, dans les maisons d’arrêts de Chambéry et d’Aiton, et au centre de détention d’Aiton.
  • offrir un terrain fertile à l’épanouissement de la foi en milieu carcéral.

Pour l’aumônerie d’Aiton, Communauté “Notre Dame de Béthanie”

Les visites en cellule interviennent tous les mercredis de l’année. Ce sont des moments privilégiés d’écoute et de partage, et pour certaines personnes les seuls liens qu’elles entretiennent avec l’extérieur.
L’aumônerie des prisons propose également une célébration de la Parole, ou célébration eucharistique le samedi matin  : partage d’évangile ou célébration de l’Eucharistie, avec les détenus qui le souhaitent. Cette parenthèse liturgique leur permet de faire communauté, et de nourrir leur foi, au coeur des conditions difficiles de l’incarcération.
Groupe biblique 1e lundi de chaque mois  : “Paroles de liberté”.
L’évêque rejoint les personnes incarcérées pour célébrer Noël et Pâques, et deux fois dans l’année pour partager simplement avec elles les lectures du jour.

Aumônerie de la maison d’arrêt de Chambéry :

Aller à la rencontre des personnes détenues est une pratique de l’Église depuis toujours. Le Christ lui-même nous le demande : « j’étais en prison et vous êtes venus à moi » Mt 25, 35-36. Elle va assurer à ceux qui sont « tombés », comme ils le disent eux-mêmes, que le Christ aime indéfectiblement tout homme et le rejoint au plus bas de sa chute pour l’aider à se relever.
L’accompagnement des aumôniers tente de réveiller l’humanité de ceux qui sont appelés à reprendre leur place dans la société. Faire jaillir l’être spirituel qui est en eux est leur mission.
« Les plus grands pécheurs ont en eux ce qui fait les plus grands saints. » affirmait le bienheureux Jean-Joseph Lataste op.
Concrètement cette présence se traduit par des célébrations, des temps d’échange et des visites.
Un dimanche sur deux : célébration de la parole à 10h avec les détenus qui le souhaitent.
Célébration eucharistique lors de certaines fêtes (Noël, Pâques, Toussaint,…) parfois avec notre évêque.
Mercredi après midi : échange autour de la Bible.
Jeudi après midi : visite en cellule.

14 août 2019, mis à jour le 27 janvier 2020